DEENFRES

Lés d’étanchéité en matière synthétique (KDB)

Le principe de cette couche d'étanchéité est une couche d'étanchéité en PVC, posée sous forme de bandes.

Ce système peut être conçu avec et sans liaison au sous-sol.

Si la liaison avec le sous-sol est souhaitée, le système est collé à la structure en béton sur toute la surface et sans aucune cavité. Il est important ici que le collage ne soit pas considéré comme un joint composite. Le substrat doit être préparé en conséquence avant l'application de la couche d'étanchéité. L’ensemble des irrégularités de la surface et l'humidité doivent être complètement éliminées avant l'installation. Il existe également des exigences particulières pour les conditions-cadres lors de l'installation. Dans un système avec un composite, aucune précipitation ne doit tomber pendant l'installation. La température de l'air, des matériaux de construction et du support doit être comprise entre 3 ° C et 30 ° C pendant toute la durée de la mise en place.

Si une liaison avec le radie n’est pas nécessaire, la membrane d'étanchéité en PVC peut être produite à la fois en terrain et en sous-sol. Les exigences des conditions générales sont similaires à celles de la version composite, mais la température ne doit être supérieure à 0 ° C. Les joints bout à bout des lés doivent être soudés. Les rapiècements doivent être évités. Si la liaison avec le sous-sol n'est pas souhaitée, des compartiments doivent être définis. La taille de ces compartiments ne peut excéder 200 m². Ces compartiments doivent être inclus dans le processus de construction. Une attention particulière doit être portée aux pénétrations et aux surprofondeurs. Ces éléments ne sont pas nécessaires pour l'exploitation souterraine.

Le système est utilisé pour retenir et repousser les eaux de surface et météo dans les zones verticales, horizontales et aériennes. Un géotextile en plastique est généralement produit en une seule couche. Cependant, il est également possible de les former en deux couches.

A cet effet, deux lés en PVC superposées sont ensuite soudées en zones, de sorte que des zones, dites tampon, sont alors créées. Il doit y avoir un vide dans ces tampons qui doit être maintenu jusqu'à ce qu'il n'y ait plus de risque pour le joint.

L'épaisseur de la couche d'étanchéité doit être déterminée en fonction de la présence d’eau :

  • Eau sans pression ≥ 2 mm
  • Eau sous pression≥ 3 mm
  • Humidité croissante ≥ 1,2 mm

Après l'installation, les feuilles d'étanchéité en plastique ont besoin d'une couche de protection. La qualité de celui-ci dépend des effets et de l'utilisation souhaitée. La couche de protection est généralement créée à partir de béton, de mortier, de natte drainante ou d'isolation thermique. Dans la construction souterraine, une couche de protection n'est nécessaire que dans la zone du coffrage. Si des influences mécaniques peuvent être exclues, aucune couche de protection n'est requise, mais cela peut rarement être assuré sur le chantier.

Il est recommandé d'effectuer un essai d’étanchéité avant d'appliquer la couche de protection.